Société de l'eau souterraine de l'Abitibi-Témiscamingue

 

Initiée en 2002 sous l’appellation originale de la Société de l’Or bleu (SOB), la Société de l’eau souterraine Abitibi-Témiscamingue (SESAT) s’est d’abord donnée comme orientation principale d’agir, à même une structure souple, efficace et spécialisée, dans la recherche de 2e et 3e transformation de la ressource hydrique.

Depuis, la réflexion des membres de l’organisation s’est approfondie et l’importance de la protection de la ressource est apparue de plus en plus importante tout comme l’aspect gouvernance, tant sur le plan local, régional que national.

En 2006, la SESAT s’associe avec la SADC Harricana dans le but de faire avancer concrètement le dossier de la ressource hydrique en Abitibi-Témiscamingue par le biais de différentes activités. En mars 2007, lors de la tenue du colloque sur la ressource hydrique organisé par l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) en collaboration avec la SESAT, un protocole d’entente signifiant le partenariat quant au développement du créneau de la ressource hydrique souterraine est signé entre la SESAT et l’UQAT. En septembre 2007, la SESAT, l’UQAT et la SADC Harricana organisent un forum sur l’eau souterraine.

Les projets devenant de plus en plus concrets, la SESAT a procédé à l’embauche d’une permanence. Entrée en fonction au mois de juin 2008, la directrice s’installe dans les bureaux de la SESAT qui sont hébergés par le campus d’Amos de l’UQAT.

Au mois d’octobre 2008, lors de l’Assemblée générale annuelle de la SESAT, la régionalisation de l’organisme s’est concrétisée. Depuis ce jour, les quatre MRC de la région ainsi que la Ville de Rouyn-Noranda sont représentées sur le conseil d’administration de la SESAT. Multipartite, le conseil d’administration compte également des personnes issues du milieu environnemental, du milieu scientifique, du milieu de l’éducation ainsi que du milieu socioéconomique.